Surpeuplement du campus social, assainissement défaillant : La CESL déterre la hache de guerre

Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!

Situation tendue, ce mardi, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Les étudiants ont bloqué la route nationale numéro 2 pour dénoncer le surpeuplement du campus social. « La capacité d’hébergement a été dépassée. Le campus doit contenir plus de plus 3000 lits. Or, nous sommes maintenant à plus de 14.000 étudiants », renseigne Ibrahima SIDIBÉ, le président de séance de la coordination. Le représentant de la communauté étudiante s’offusque par ailleurs contre le non-respect des engagements pris par leur ministre de tutelle Cheikh Oumar HANN sur l’ouverture sur la réception du village P. « Il a annoncé sa livraison au plus tard en décembre. Cela n’a pas été alors que le délai initialement était fixé en février 2019 », a-t-il ajouté. En a croire M. SIDIBÉ, le réseau d’assainissement défaillant, risque d’engendrer la catastrophe. « Hier, les eaux usées déversaient sur tout le campus. Nos camarades sont obligés d’installer des briques pour se rendre aux restaurants et aux amphithéâtres », a-t-il renseigné.

Surpeuplement du campus social, assainissement défaillant : La CESL déterre la hache de guerre
Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
LIS :  Communiqué de la coordination des étudiants de Saint-Louis
Scroll to top