Les conséquences d’une année blanche

Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!

« Une année blanche induit des effets néfastes sur le système éducatif et sur l’économie du pays ».



L’alerte est sonnée par Mohamed Moustapha Diagne, le porte-parole du ministère de l’Éducation nationale.



Qui précise, dans un entretien accordé au journal Libération :
■Qu’à cause du redoublement général, les capacités d’accueil des classes de CI ne pourraient certainement pas contenir plus de 400 000 nouveaux enfants recrutés. Beaucoup d’élèves seraient atteints par la limite d’âge, le découragement et le taux d’abandon pourraient atteindre des niveaux très élevés.
■Pire, en cas d’année invalide les élèves en situation de redoublement sont purement et simplement exclus et l’État perdrait 526 milliards de budget.

On peut alors aisément comprendre que le ministère de l’Éducation nationale travaille inlassablement pour sauver l’année scolaire.
Et c’est possible. Le ministère va renforcer et faire le suivi du dispositif qu’il a mis en place dans les écoles et établissements scolaires.
En respectant le protocole de sécurité sanitaire, il est bien possible de reprendre progressivement les enseignements-apprentissages.

Les conséquences d’une année blanche
Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
LIS :  Opportunités de financement de projets par le PSEJ – Édition 2020
Scroll to top