Education : Le privé refoule l’enveloppe d’1 milliard de Macky

Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
La tension continue de monter entre le privé et le ministère de l’Education nationale. Bien avant le dernier report de la réouverture des écoles, les privés ont dénoncé un boycott et la non-assistance suffisante de l’État. Ainsi, pour apaiser la tension, une enveloppe «d’un milliard» a été débloqué par le président de la République en guise de soutien à l’adresse des écoles privées « reconnues ou non reconnues » au Sénégal. Rejet et indignation, le collectif des promoteurs et écoles privés du Sénégal juge très insuffisante cette somme.
La tension était montée d’un cran entre le ministère de l’Education nationale et les écoles privées dans la répartition du matériel pour le respect du protocole sanitaire. Ces dernières avaient exprimé leur mécontentement et indignation, se disant boycottées et méprisées par le ministre Mamadou Talla et Cie.



Ainsi, après le report tardif de la réouverture des écoles et dans la perspective d’une nouvelle date pour le retour en classe, le président de la République a décidé de leur venir en aide. C’est dans cette optique qu’une enveloppe d’un milliard a été dégagée par Macky Sall pour les établissements privés. « Ladite somme est à l’adresse de l’ensemble des écoles privées reconnues comme non reconnues », a expliqué le directeur de la formation et de la communication du ministère de l’Education. « L’argent est déjà disponible et on a leur donné des fiches à remplir pour qu’ils soient identifiés », a souligné Mamadou Moustapha Diagne. Mais le privé ne semble pas prendre la nouvelle au vol et rejette d’ailleurs l’enveloppe, parce que trouvant la somme largement insuffisante.



La preuve, dans une déclaration rendue publique, le collectif des promoteurs et écoles privées du Sénégal a extériorisé son indignation. « Les écoles privées, maillon incontournable dans le dispositif de l’Éducation nationale avec son effectif de 1,5 million d’élèves sur les 3,5 millions de la population scolaire, soit 42%, ont été déçues par le traitement indigne dont elles ont fait l’objet dans l’accompagnement du fonds de résilience avec une subvention spéciale d’un milliard F CFA». le porte-parole du ministère de l’Education a regretté cette appréciation des écoles privées.



Reconnaissant l’importance du privé dans le système éducatif, Mamadou Moustapha Diagne a tenu à rappeler à ces promoteurs que la crise a affecté tous les secteurs. Sur ce, il appelle à une lecture plus holistique de la situation. Non sans rappeler qu’à côté de l’appui spécial d’un milliard, il y a la subvention annuelle d’un montant de 1 milliard 200 millions destinée uniquement aux écoles privées reconnues. Par conséquent, selon lui, pour cette enveloppe, il faudra baisser les attentes. « Le chef de l’État nous a demandé d’accélérer le processus de mise à disposition », a-t-il souligné pour finir.

Education : Le privé refoule l’enveloppe d’1 milliard de Macky
Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
LIS :  COVID-19 : l’UGB produit du gel hydroalcoolique pour les populations de Saint-Louis !
Scroll to top