LE CUSEMS/A POUR L’APUREMENT DE LA DETTE DUE AUX ENSEIGNANTS

Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
Le secrétaire général du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire authentique (CUSEMS/A), Dame Mbodji réclame l’apurement de la dette des enseignants, estimée à « plus de 100 milliards de 100 milliards de francs CFA ».
« Nous réclamons l’apurement de la dette due aux enseignants qui se chiffre aujourd’hui, à plus de 100 milliards de francs CFA que l’Etat du Sénégal doit aux enseignants et louvoie, tergiverse et refuse de payer », a insisté.
Coordonnateur du groupe des organisations syndicales de l’éducation (G20), M. Mbodji s’exprimait à Mbour (ouest) dimanche, dans le cadre de la première phase de la tournée nationale que ses camarades et lui ont décidé de dérouler après le dépôt de leur préavis de grève le 31 octobre dernier.
« Nous avons décidé de faire le tour du Sénégal pour discuter avec les enseignants, partager avec eux notre plateforme revendicative, les mobiliser et les préparer à la confrontation avec le gouvernement du Sénégal qui ne cesse de grignoter les acquis syndicaux, de remettre en cause certains points du protocole d’accord signé le 17 février 2014 », a expliqué le syndicaliste.
Dame Mbodji a plaidé la fin des lenteurs administratives, pour permettre aux enseignants et d’avoir à temps leurs actes d’avancement, de validation, d’intégration et de reclassement, un point « très important » pour les enseignants.
« L’autre point important, c’est la fin de la surimposition sur le revenu des enseignants qui, à chaque fois qu’ils reçoivent un rappel, pendant tout le reste de l’année, ils souffrent et croupissent dans la misère, parce qu’on leur prélève indument des sommes », a déploré Mbodji.
LE CUSEMS/A POUR L’APUREMENT DE LA DETTE DUE AUX ENSEIGNANTS
Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
LIS :  Education des enfants à KOLDA: Bamtaaré met l’accent sur la parenté et l’amitié
Scroll to top