Arrêt des cours du 31 juillet du 4 octobre : «L’Ucad est un milieu hautement covidogène», (Saes)

Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!

Le campus pédagogique va fermer ses portes. L’assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a acté la mesure de fermeture, le mardi 27 juillet dernier. Ainsi, les cours sont suspendus à partir du 31 juillet jusqu’au 4 octobre prochain en vue de freiner la montée en puissance du coronavirus.
Le Syndicat autonome de l’enseignement a salué la décision. Il estime que l’Ucad est un milieu hautement covidogène. Il souligne aussi que les enseignants ont besoin de vacances. «Au niveau de la Faculté des sciences et des techniques (Fst), l’Assemblée avait décidé d’arrêter les cours à partir du 31 juillet jusqu’au 4 octobre. Si l’Assemblée de l’Université rejoint la Fst dans cette décision, je pense que nous ne pouvons que l’apprécier positivement. A cela s’y ajoute le fait, que nous avons une obligation de prendre des congés 75 jours consécutifs que nous n’avons jamais pris pratiquement. Mieux, avec la pandémie, nous avons fonctionné depuis 11 mois. Donc, il faut en un moment qu’on puisse s’arrêter », a déclaré le secrétaire général du Saes Malick Fall.
Poursuivant, le syndicaliste soutient : « Dans l’analyse également, on ne peut pas ignorer une situation : l’université est un milieu hautement covidogène. Nous avons des amphithéâtres qui sont surpeuplés et nous sommes avec l’enseignement dans des conditions particulièrement drastiques parce qu’on le veuille ou non, tout le monde ne respecte pas les mesures barrières qui sont édictées ».
SENEWEB

Arrêt des cours du 31 juillet du 4 octobre : «L’Ucad est un milieu hautement covidogène», (Saes)
Il y a des bénédictions dans le partage ... partagez maintenant !!!
LIS :  Recrutement d’un Ingénieur Qualité & Supervision Travaux Génie-Civil.
Scroll to top